LES PROPHÉTIES BIBLIQUES

 

 

Dieu a voulu que les hommes le connaissent et il a voulu qu’une communication existe entre eux et lui. Il a établi plusieurs moyens pour communiquer avec les humains, en particulier en faisant connaître sa volonté, ses décisions, par l’entremise de prophètes. Un prophète, dans la Bible, est un homme qui communique aux autres une parole qui lui vient de Dieu. Le message du prophète est une prophétie, une parole inspirée par Dieu et donnée soit pour le présent immédiat des personnes à qui elle s’adresse, soit pour un avenir plus lointain. Le critère biblique d’une prophétie venant de Dieu, c’est qu’elle s’accomplit ou s’accomplira à cent pour cent. (Deutéronome 18:21-22)

 

On distingue dans la Bible trois types de prophéties :

 

-       Des prophéties concernant Israël, le peuple élu de Dieu.

-       Des prophéties messianiques de l’Ancien Testament qui annoncent la venue du Messie.

-       Des prophéties eschatologiques sur la fin du monde tel que nous le connaissons.

 

Les prophéties sur Israël :

 

Dieu s’est fait connaître graduellement à l’humanité, d’abord à un peuple qu’il a créé pour cela, le peuple juif, puis à l’ensemble des nations. La mission d’Israël était d’être un peuple « saint », reflétant la sainteté de Dieu, afin que les autres peuples soient amenés eux aussi à la connaissance de Dieu. Mais, les êtres humains étant ce qu’ils sont, l’histoire d’Israël telle que décrite dans l’Ancien Testament est une longue suite de désobéissances envers Dieu. C’est pourquoi Dieu, continuellement, a envoyé auprès d’eux des prophètes appelant le peuple à la repentance, au retour vers Dieu, et, dans le pire des cas, annonçant des châtiments. Les paroles de ces prophètes constituent une grande partie de l’Ancien Testament. C’est au travers de l’histoire du peuple juif que nous pouvons  le mieux  évaluer l’accomplissement des prophéties bibliques.

 

Voici quelques-unes de ces prophéties :

 

Référence biblique

Prophétie

Accomplissement

Genèse 15 :5

(14e s. av. J.C.)

Dieu promet à Abraham que ses descendants deviendront une grande nation.

 

Le peuple juif fut  important dans l’Antiquité, avec de grands rois : David, Salomon. Après sa dispersion il donna de grands hommes à l’humanité.

Genèse 15 :18

(14e s. av. J.C.)

Dieu promet que les descendants d’Abraham possèderont leur propre pays et en fixe les limites.

Le peuple juif posséda la Palestine pendant 14 siècles, de la conquête de Canaan à l’an 70 de notre ère.

Deutéronome 4 :27

(14e s. av. J.C.)

Par Moïse Dieu annonce que le peuple juif sera dispersé parmi toutes les nations.

Dans l’Antiquité les invasions des Assyriens, Babyloniens, Grecs ont amorcé la diaspora juive. En 70 les armées romaines de Titus ont détruit Jérusalem et chassé les Juifs hors de Palestine.

Deutéronome 32 :19-25

(14e s. av. J.C.)

Par Moïse Dieu annonce de nombreuses persécutions contre le peuple juif.

Tout au long de son histoire le peuple juif a été persécuté.

Esaïe 39:5-7

 

(8e s. av. J.C.)

Dieu annonce la prise de Jérusalem par Babylone, la destruction du Temple et la déportation de ses habitants.

En 586 av.J.C. Nabuchodonosor envahit le royaume de Juda et déporte ses habitants à Babylone.

Jérémie 25 :11

 

(7e s. av. J.C.)

Depuis Babylone Jérémie annonce que la déportation ne durera que 70 ans et que les exilés reviendront à Jérusalem.

En 538 av.J.C. Cyrus qui a conquis Babylone permet aux déportés juifs de retourner à Jérusalem. La ville et le temple sont reconstruits entre 520 et 445 av.J.C.

Daniel 9 :25-26

 

(6e s. av. J.C.)

Dieu annonce la destruction de Jérusalem et du Temple par les Romains.

Jérusalem fut prise en 70 par Titus et le Temple totalement détruit.

Ézéchiel 36 + 37

Deutéronome 30 :2-5

Ézéchiel 11 :17

(6e s. av. J.C.)

Dieu annonce la fin de la diaspora et la renaissance d’Israël en tant que peuple et nation.

Après la 2ème guerre mondiale les Juifs purent retourner en Palestine et l’État d’Israël fut proclamé en 1948.

 

Ce ne sont ici que quelques exemples, mais toutes les prophéties bibliques concernant Israël de son origine à aujourd’hui ont toutes été accomplies. Cela, bien entendu ne peut être le fruit du hasard. Ces prophéties sont venues de Dieu et c’est lui qui a veillé à leur accomplissement.

 

 

Les prophéties messianiques :

 

Les multiples désobéissances du peuple juif dans l’Ancien Testament sont destinées à démontrer que les êtres humains ne peuvent pas, par leurs propres moyens, se mettre au niveau de Dieu, lui plaire, entretenir de bonnes relations avec lui, avoir la vie éternelle. Et si le peuple juif s’est montré récalcitrant envers Dieu, c’est parce que tous les hommes de toutes les nations le sont de la même manière. C’est pourquoi, dès le début de l’humanité, Dieu a promis au peuple d’Israël et à toutes les nations un Messie, c’est-à-dire quelqu’un qui les sauverait de leur mauvaise manière d’être et par qui ils pourraient être réconciliés avec Dieu pour l’éternité. Le terme Messie (hébreu Massiah) veut dire : « oint de Dieu », celui qui a reçu l’onction. Dans l’Antiquité juive les rois et les prophètes recevaient l’onction. Le Nouveau Testament a été rédigé en grec, et l’hébreu « Messie » a été traduit par le grec « Christo ». Le terme français de « Christ » désigne donc le Messie annoncé dans l’Ancien Testament.

 

Les érudits ont dénombré 353 prophéties messianiques de l’Ancien Testament qui ont toutes trouvé leur accomplissement en Jésus de Nazareth dit le Christ, le Messie. Des calculs de probabilité réalisés aux États-Unis montrent qu’il est impossible que 8 d’entre ces prophéties puissent être accomplies en une seule personne ! Alors 353 … là non plus ce ne peut pas être le fruit du hasard, mais la main de Dieu.

 

Voici quelques-unes des prophéties de l’Ancien Testament, donc écrites plusieurs siècles avant Jésus de Nazareth, qui ont été accomplies par la personne et l’œuvre du Christ :

 

 

Référence biblique

Prophétie

Accomplissement

Genèse 3 :15

 

(14e s. av. J.C.)

Annonce d’un sauveur, né seulement d’une femme et qui sera vainqueur de Satan.

Tout le Nouveau Testament proclame que Jésus est né d’une femme, Marie, sans intervention d’un homme. . Il est écrit que par sa mort et sa résurrection il a été victorieux de Satan.

Esaïe 7 :14

(8e s. av. J.C.)

Le Messie sera engendré par une vierge.

Les évangiles affirment la virginité de Marie lors de la naissance de Jésus.

Psaume 110

(10e s. av. J.C.)

Esaïe 9 :5-6

Le Messie sera Dieu lui-même.

Jésus est Dieu « incarné », il l’a proclamé et démontré à maintes reprises.

Psaume 2 :7

(10e s. av. J.C.)

Le Messie sera « Fils de Dieu »

Jésus a proclamé qu’il était « Fils de Dieu », que Dieu était son « Père ».

Genèse 28 :14

Genèse  49 :10

(14e s. av. J.C.)

Le Messie sera un descendant de Jacob, de la tribu de Juda.

Les 2 généalogies de Jésus dans les évangiles montrent que sur le plan humain il est bien de la tribu de Juda.

Esaïe 11 :1, 10

Jérémie 23 :5-6

 

(8e & 7e s. av.JC)

Le Messie descendra du roi David et sera appelé « fils de David »

Les généalogies  rattachent  Jésus à David. Lorsque Jésus est entré à Jérusalem pour la dernière fois, la foule l’a acclamé aux cris de « Hosanna  au Fils de David »

Michée 5 :1

(8e s. av. J.C.)

Le Messie naîtra à Bethléem.

Les évangiles placent la naissance de Jésus à Bethléem.

Daniel 7 :13

 

(6e s. av. J.C.)

Le Messie sera appelé « fils de l’homme ».

« Fils de l’homme » est une des appellations que Jésus se donne à lui-même dans les évangiles. Cela fait référence à son incarnation.

Esaïe 29 :18-19

Esaïe 35 :4-6

(8e s. av. J.C.)

 

Le Messie accomplira des miracles.

Les évangiles  narrent plusieurs guérisons miraculeuses et même des résurrections accomplies par Jésus.

Esaïe 6 :9

Esaïe 50 :2

Esaïe 53 :1-3

 (8e s. av. J.C.)

Le peuple juif ne reconnaîtra pas son Messie et le rejettera.

Les chefs religieux juifs n’ont pas reconnu que Jésus était le Messie promis par Dieu.

Psaume 41 :10

Zacharie 10 :12-13

(6e s. av. J.C.)

Le Messie sera trahi.

Judas a trahi Jésus.

Esaïe 53 :9

(8e s. av. J.C.)

Le Messie sera condamné bien qu’innocent.

Après son arrestation, aucun chef d’accusation n’a pu être trouvé contre Jésus. Il a cependant été condamné à mort.

Psaume 22 :17

(10e s. av. J.C.)

Le Messie sera crucifié par des païens.

Jésus a été crucifié. Ce sont les Romains (païens pour les Juifs) qui l’ont exécuté.

Psaume 22 :6-19

 

(10e s. av. J.C.)

Description de la crucifixion du Messie.

 

(Le Ps.22 a été écrit 1000 ans avant Jésus Christ ! )

Tous les détails de la crucifixion de Jésus correspondent de façon extraordinaire aux détails donnés dans le Ps. 22 : la soif, les injures, les soldats qui tirent au sort sa tunique !!

Psaume 22 :1

 (10e s. av. J.C.)

 

Le Messie crucifié s’écriera : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »

Jésus sur la croix a crié « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? ».

Esaïe 50 :1

Esaïe 53 :4,6,10

(8e s. av. J.C.)

Le Messie sera mis à mort afin de procurer une rédemption au péché.

Les évangiles et tout le Nouveau Testament affirment que Jésus est mort pour nos péchés.

Psaume 16 :10

Osée 6 :2

 (8e s. av. J.C.)

Le Messie ressuscitera.

Jésus est ressuscité.

 

Ces quelques prophéties messianiques montrent qu’il n’y a aucun doute possible : Jésus de Nazareth  est bien le Messie, le Sauveur, annoncé préalablement par Dieu au peuple juif. Il ne peut pas être un imposteur : aucun être humain ne peut choisir le lieu de sa naissance (prophétisé 500 ans auparavant !). Un imposteur continuerait-il de faire semblant après une nuit de torture et les souffrances de la crucifixion, simplement pour bluffer son public ? Comment pourrait-il, au sein de cette souffrance horrible se souvenir que sur la croix le Messie doit prononcer les mots : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? ». Et comment pourrait-il ressusciter afin de coller aux prophéties ???

 

Sous l’occupation romaine de la Palestine, plusieurs Israélites ont prétendu être le Messie venu sur terre pour délivrer le peuple juif du joug des Romains. Aucun d’entre eux ne correspondait aux prophéties anciennes et tous sont morts sans retour.

 

Parce que Jésus Christ correspond à cent pour cent à ce que les prophéties bibliques annonçaient longtemps auparavant au sujet du Messie, il est bien l’envoyé que Dieu avait promis. Nous verrons dans le chapitre suivant quel est son rôle et son importance.

 

 

Les prophéties eschatologiques :

 

Nous n’entrerons pas ici dans le détail de ces prophéties. Elles sont écrites, tant dans l’Ancien Testament que dans le Nouveau, sous une forme imagée qui a donné lieu à des interprétations multiples, dont certaines totalement erronées et dangereuses.

 

Les seules choses que nous pouvons vraiment affirmer c’est que nous vivons aujourd’hui au temps de la patience de Dieu, un temps où il laisse apparemment le mal impuni, afin que les hommes qui le cherchent puissent le trouver. Mais Dieu promet que ce temps est limité, qu’il aura une fin. Cette fin sera le temps du jugement de Dieu sur le monde et sur les hommes qui ne l’ont pas écouté. Ce sera un temps de terribles souffrances et calamités.

 

Le monde tel que nous le connaissons disparaitra ensuite, faisant place à un monde différent, une forme de vie différente. Les humains qui, durant leur vie sur terre, auront obéi à Dieu feront partie pour l’éternité de ce monde nouveau dans lequel il n’y aura plus ni souffrance, ni mort, et où ils vivront en compagnie de Dieu :

 

Apocalypse de Jean, chapitre 21:

 

1 Puis je (le prophète, Jean) vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus.

2  Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux.

3  J’entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui–même sera avec eux.

4  Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus ; il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

 

*********

L’accomplissement des prophéties bibliques, ajouté à la façon extraordinaire dont la Bible a été rédigée, montrent que la Bible ne peut pas être un écrit sorti de l’imagination humaine, mais qu’il s’agit bien d’une révélation de Dieu. Nous allons voir au chapitre suivant qui est ce Dieu et ce qu’il attend des êtres humains.

 

Dieu.