Dieu existe-t-il ?  

Dieu et le Père Noël.

La plupart du temps nos contemporains posent –ou se posent- la question de l’existence de Dieu à la manière d’enfants s’interrogeant au sujet du Père Noël. Nous n’avons aucune source rationnelle prouvant l’existence du Père Noël et la réponse apportée est uniquement subjective, elle dépend de l’âge de la personne qui interroge, de son niveau de maturité, de ses émotions, de ses connaissances intellectuelles, etc. En fait, on croit au Père Noël si l’on a l’âge ou l’envie d’y croire !

 

On objecte aussi que si Dieu existait il n’y aurait pas tout ce mal dans le monde. Cela est l’exemple même d’une totale méconnaissance de Dieu et ce questionnement nous ramène à l’idée fausse d’un Dieu-Père Noël destiné uniquement à satisfaire nos désirs et notre plaisir.

 

Il est très surprenant que nombre de personnes se trompent si gravement sur la question de l’existence de Dieu, car Dieu a pris la peine de se révéler à nous. Contrairement au Père Noël, pour Dieu nous avons une source, une source tellement fiable que depuis plus de deux mille ans personne n’a réussi à  la démolir !

 

 

Le procès fait à Dieu.

L’ensemble de la révélation de Dieu aux hommes est contenue dans un livre, la Bible, le livre le plus vendu au monde et traduit dans le plus grand nombre de langues et dialectes.

 

Lorsqu’un tribunal fait le procès de quelqu’un, le dossier de cette personne est lu par les juges, les faits sont examinés, mais parmi les gens qui nient l’existence de Dieu, combien ont lu son dossier, la Bible ? Combien ont examiné les faits qui y sont contenus ou qui entourent la constitution de ce dossier ? Aucun ! Lorsque Dieu est rejeté aujourd’hui, c’est sans forme de procès, sans examen de son dossier, et uniquement sur des critères subjectifs.

 

Le temps de la désinformation.

Si personne aujourd’hui dans notre pays ne prend la peine d’examiner le dossier de Dieu avant de le rejeter, c’est en raison de l’entreprise continuelle de désinformation que subissent nos concitoyens depuis des siècles. Les athées, contrairement à ce qu’ils pensent, ne sont pas des esprits libres, ce sont des esprits conditionnés par un certain type de civilisation. Les deux principales causes à cela, en France, sont la religion et l’éducation.

 

La religion qui a marqué la France et sa civilisation a largement contribué à jeter le discrédit sur Dieu et sur la Bible. Ce qui fut pendant tant de siècles religion d’état est en réalité un syncrétisme religieux, amalgame de christianisme, de judaïsme, de paganisme de l’Empire Romain, de légende dorée du Moyen Age, et de bien d’autres choses. Le résultat, c’est un package illogique, une religion bien plus apparentée au polythéisme qu’au monothéisme !

 

L’éducation : la pensée dans notre pays s’est imprégnée de rationalisme dès la Renaissance. Avec l’humanisme l’être humain a pris la place de Dieu, le rationalisme du 18e siècle a aggravé les choses, la Révolution Française et la République ont porté le coup de grâce. En conséquence la séparation de L’Église et de l’État en 1905 s’est transformée en une  propagande anticléricale et antireligieuse qui a grandement affecté l’éducation et l’information dans notre pays. A partir de cette date, un bon instituteur était quelqu’un enseignant qu’il fallait être un imbécile pour croire en Dieu ! Dans l’éducation, on a également opposé la Bible et la Science alors qu’en réalité, les deux sont non seulement compatibles, mais découlent l’une de l’autre.

 

Les médias : Cette négation de l’existence de Dieu dans l’éducation a eu –et a toujours- des répercussions au niveau des médias. Après 1905, il y a eu une presse antireligieuse très virulente, aujourd’hui il ne se passe pas de mois sans que des hebdomadaires ou chaînes de télévision culturelles présentent de soi-disant preuves de la non existence de Dieu, où des « erreurs » qui se trouveraient dans la Bible. Par contre, aucun média ne mentionne les évidences continuelles apportées à la Bible par la science et l’archéologie !

 

 

Dans ces conditions, comment s’étonner que pour les Français d’aujourd’hui Dieu n’ait pas plus d’existence que le Père Noël et que sa révélation aux hommes, la Bible, ne soulève pas leur intérêt !

 

La Bible